Trendy c’est fini…

1383341_10152704896242420_2095190397742384504_n

… Et dire que c’était la cantine de mes premiers amours… Non, mais c’est vrai, ça, blague à part: le trendy n’est plus trendy. Le « trop branché », les ambiances bling (que j’ai adorées, je l’avoue, il n’y a pas encore si longtemps) ne sont plus du tout sexy. Ce qu’on veut, en 2014, ce sont des restos où… ben… on mange bien, tout simplement. Où le contenu de l’assiette prime sur le prix des chaises. Où tout le monde se sent bien. Y compris au moment de l’addition.

Cette semaine, j’ai lunché chez Cibus (5, Rue Molière à Paris), un Italien minuscule où l’on mange des plats bien faits, sans chichi réalisés sur base d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Le lieu? Ben, il n’a rien d’original du tout. Et c’est justement ça qui plait. Les murs sont blancs, le patron a l’accent et le petit nombre de tables vous donne l’impression de déjeuner dans une salle à manger des années 60, la musique napolitaine en bonus.

Le plus drôle de tout? J’y suis allée sur le conseil d’une femme TRES branchée. Enfin, branchée l’air de rien. Forcément l’air de rien.

Cibus, c’est FOOD DETOX…

Parce que ce resto n'est ni branché, ni design, ni nouveau, ni fusion. Il est ce qu'il doit être. Et c'est ça qui est branché.
Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.