Nana-na

IMG_9755

Je me suis souvent demandée ce qui nous rendait aussi accro à certains accessoires… Ce qui nous donnait envie de les tenir tout contre nous comme un doudou. Et si j’ai décidé de vous en parler là tout de suite, c’est qu’au fil de ma petite balade en mode QDB, j’ai découvert une micro-marque de sacs qui joue dans cette cour-là.

Le NANA de Chamber (mon modèle préféré), c’est une pochette plate et souple en cuir noir qui se plie en deux. Sur l’une des faces: c’est de la fourrure. Une fourrure douce comme un ours en peluche. Cet accessoire – belge forcément – est signé Françoise Chamberland, une passionnée de voyages qui a puisé son inspiration dans les paysages de l’Afrique qu’elle adore.

Et lorsque vous le portez à l’épaule suspendu à sa toute petite chaine, c’est un peu comme si vous affichiez votre doudou chic, un doudou à emporter partout et, surtout, qu’il est interdit detrop  remplir. Genre: la fille qui ne s’encombre pas. qui s’allège. Qui n’a besoin de rien, sinon d’un tube de rouge. Et encore….

Le Nana de Chamber, c’est FASHION DETOX…

Parce qu'il agit sur moi comme un doudou. Un doudou de grande, évidemment. enfin, grande, c'est beaucoup dire quand j'y pense!
Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.