Love 2.0

m01b33y_bracelet_chevaliere_orjaune_large

Avant, je n’étais pas vraiment une fan de bijoux. J’aimais bien les regarder. J’étais la première à les admirer dans les vitrines des boutiques, mais je n’avais rien d’une accro à l’or, à l’argent, aux pierres. Les seuls bijoux qui me plaisent vraiment sont ceux qui cachent une vraie symbolique.

Des exemples, il y en a forcément: le bracelet LOVE de Cartier (qu’on ne présente plus: aussi chic sur les filles que les garçons, d’ailleurs), un symbole d’amour et d’engagement. C’est marrant: à l’instant où j’écris cette phrase, j’en vois qui ricanent derrière leur écran. Vous ne perdez rien pour attendre, tiens. Car si je reste une fan inconditionnelle de LOVE, un autre concept très 2.0  fait battre mon coeur.

Figurez-vous que tout dernièrement, j’ai eu un véritable coup de foudre pour HERITAGE, la dernière collection de bijoux Maison Martin Margiela. Une ligne de joaillerie inspirée des bijoux de famille traditionaux. Sauf que chaque pièce (bague, bracelet, collier) a été scindée en son milieu. L’idée: traduire la fragilité du lien qui unit deux êtres et le caractère unique de chacune de nos histoires.

Et bien là: je dis « YES ». Enfin une maison qui parle « vrai » et qui marie design super hot et message authentique et réaliste. Qui, en 2014, peut encore parler d’amour éternel? Qui n’est pas intimement convaincu du caractère fragile, souvent éphémère ou en pointillés de nos love stories? On se croise, on s’aime, on se quitte, on se retrouve. On s’adore, puis on s’éloigne sans se détester. Chacun fait comme il peut/veut.

Dans cette collection, c’est le bracelet Chevalière en or jaune (ci-dessus) que je trouve le plus fort. Sobre, pur, racé, il traduit bien mon envie de vivre chaque histoire comme si c’était la première. De ne pas couper les ponts pour toujours. De nouer des liens en laissant tout de même une porte ouverte. Juste pour voir, grandir. Vivre fort, quoi!

HERITAGE, c’est LOVE DETOX…

Parce que les bijoux gnangnan n'ont pas plus de raison d'être que les robes de meringue ou les cadeaux de Saint-Valentin peu inspirés. L'amour, c'est tellement important que ça mérite franchement du 18 carats Maison Martin Margiela, non?

 

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.