Allégorie…

plat02

Elle décrit sa cuisine comme « intuitive ». La première fois que j’ai entendu l’expression, c’était chez elle. L’adjectif m’a tout de suite inspiré. Arabelle Meirlaen m’a un jour confié qu’elle aurait pu devenir créatrice de mode.  Finalement, elle a choisi de faire du beau qui se mange…Son crédo, c’est le légume arty, les herbes de son jardin, les produits simples et raffinés, les mariages qui dégomment…

Elle décrit sa cuisine comme une « cuisine de femme ». Et ça aussi, ça me plait. Le fait d’assumer, de ne pas se cacher sous une pseudo volonté de faire « la même chose que les mecs ». Sa carrière est d’ailleurs dictée par ses choix de femme, de mère. Il a quelque temps, elle a choisi de quitter le centre de Huy et d’installer son resto chez elle, à la maison et à la campagne.

Hier soir, je suis allée y dîner justement. Un moment de grâce. Et un coup de coeur pour la chef, sa déco seventies aux accents couture, sa cuisine ouverte qui lui va à ravir… On sent qu’ici, Arabeille est vraiment chez elle. Les chaussures de ses deux filles postées sous le poêle en attendant Saint-Nicolas (trop mignon) donnaient le ton.

Et puis, il y avait ses cornets de sorbet de betterave en amuse-bouche, les mélanges de légumes, d’herbes et de fleurs qui s’invitent dans chaque assiette et, le coup de génie du menu: Limon Verde, la plus récente Aqua Allegoria de Guerlain (oui, l’eau parfumée de la maison des Champs Elysées) posée sur les tables en guise d’invitation au dessert inspiré par ses ingrédients (rose, citron vert, fèves tonqua, orange)…

La nouvelle Arabeille, c’est une jolie leçon de raffinement étoilé sous le signe des produits d’ici, de la pêche durable, du terroir chic, des herbes chocs… A tester absolument. Arabelle Meirlaen, Chemin de Bertrandfontaine 7, 4570 Marchin  085.25.55.55

La cuisine intuitive d’Arabelle Meirlaen, c’est FOOD DETOX…

Parce que cette chef a le chic pour vous montrer, en 4 assiettes joliment amenées, de quel bois elle chauffe ses fourneaux. Celui de la passion.
Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.