L’impatience n’est plus un vilain défaut…

P1080749 copy

C’est même une qualité. Et c’est pas moi qui le dis. C’est la marque Clarins qui a utilisé ce joli mot pour baptiser un nouveau rituel beauté à découvrir en exclu au spa du Molitor à Paris. Le plus rigolo dans tout ça, c’est qu’au delà du moment magnifique que j’ai passé d’un bout à l’autre du soin, j’ai justement eu l’impression de cesser de l’être, impatiente.

Après ce trio visage + mains + pieds, j’avais  juste envie de me glisser sous la couette*. D’abord à cause des odeurs (ultra importantes, les odeurs. Celles des produits Clarins sentent les plantes, le jardin, les champs proches ou lointains…), puis à cause des techniques et des produits. Si je suis moyennement fan des protocoles visage aux vertus raffermissantes et anti-âge développés par Clarins (l’idée qu’on se fasse ce genre de pianotements chez soi au quotidien et surtout que ça change vraiment quelque chose me laissera toujours un brin sceptique), j’aime la texture des produits, l’impression que la peau boit, qu’elle se calme et s’adoucit aux contacts de ces laits et crèmes vraiment topisimmes.

Et puis, il y a les massages des pieds et des mains. Là, c’est une autre story, les amis. On est dans le registre du grand art. Celui qui vous fait passer du statut d’over-stressée à celui de candidate à la sieste XXL. Et c’est justement là que je veux en venir: à notre incapacité totale à lâcher prise, à moins qu’on nous y oblige. Cara, la thérapeute qui m’a initiée à quelques techniques de reflexo au spa Clarins, ma juré qu’avec un peu d’entrainement, on peut toutes gérer notre stress en pressant quelques points clés de notre voute plantaire. Et surtout en respirant. Ben oui, c’est vrai: on oublierait presque de respirer tellement on se met la pression. Trop con.

Une Parenthèse d’Impatiente qui nous invite à la patience, c’est BATHROOM DETOX…

Parce que ce soin divin (ou juste un moment OFF dans la salle de bain) sans portable évidemment, c'est encore ce qu'on a trouvé de mieux pour dire STOP. Ou PAUSE en tous cas.

* Au final, c’est ce que j’ai fait ou presque. Après une salade, un verre de vin et un dessert… Ben, oui, tout de même!

L’Impatiente, une exclu du Spa Clarins à l’hôtel MOLITOR.

Illu: Flo Collard

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.