Avec Lily, Amber et Pharell, on MANIFESTE

EverConscious_FINAL_poster-ever-manifesto

Quand on décide de créer un blog comme Dressing Light, c’est forcément qu’on ressent le besoin – parfois ou souvent, tout dépend des sujets et des instants – de consommer autrement. Sauf qu’au final, on reste des modeuses, shoppeuses, likeuses de fringues et d’objets. Alors, oui, on craque parfois pour des objets pas très DETOX.

Cela ne m’empêche pas d’envisager (de croire) qu’un changement – petit ou grand – est possible et de faire des mini progrès au quotidien: recycler mes fringues (en les vendant, histoire de récupérer un peu sa mise), en acheter moins qu’avant (oui, mais parfois des trucs plus luxe que je garde), me fournir en légumes chez des producteurs locaux (sans bouder un truc bon, mais pas bio), limiter mes déplacements en voiture (mais rouler en mini tout de même), etc.

Pour répondre à la grande question du moment: « la durabilité, c’est quoi, au juste? Acheter moins, produire plus propre, prendre davantage soin de ce qu’on a?« , le troisième numéro du journal EVER MANIFESTO questionne une dizaine de décideurs, artistes, etc. Moi perso, je me suis délectée de toutes les interviews proposées dans ce numéro, y compris celle de la fashionista Eva Kruse qui m’a appris que 40% de l’impact environnemental d’un vêtement a lieu après la phase de production quand nous le lavons et le séchons à outrance**. Et aussi des prises de position de Lily Cole***, Pharell Williams, Ambert Valletta…

Après, ne me faites pas passer pour la naïve de service. Hier, en discutant avec Stéphanie Fellen, la pétillante créatrice de l’e-shop éthique made and more, nous sommes évidemment revenues sur le phénomène H&M et sur le côté over-marketé de la démarche. Toutefois, comme l’admet Stéphanie, « ce genre de gestes a le mérite de faire bouger les consciences à grande échelle » et de montrer aux gens que d’autres pistes sont possibles. En gros, on peut toujours faire une virée chez les Suédois ou chez Primark de temps en temps (vivons avec notre temps), mais on n’est pas obligées de ressortir avec 40 trucs sous prétexte que c’est super cheap.

EVER MANIFESTO, c’est FASHION DETOX…

Parce que même si cette publication est siglée H&M, ce troisième opus est l'occasion de rappeler, sans faillir à une vraie exigence de trendytude, qu'il existe des espaces d'échanges, de gratuité, de réflexion et d'action qui nous invitent à la conso consciente. Cerise sur le gâteau: ce Manifesto est vraiment... beau!

** www.clevercare.info

*** www.impossible.com

 

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.