L’EASY HAIR (Ma drogue à moi)

Powder

Je vous ai déjà très souvent raconté pourquoi j’étais une fervente adepte de l’easy-wear (on se lève, on s’habille, on part). Ce matin, j’ai envie de vous parler de l’autre grande tendance de l’été qui me ravit: l’easy HAIR. D’ailleurs, si j’avais du plancher sur un slogan pour une marque de produits capillaires cette saison, j’aurais proposé celui-là.

Faut dire que ces derniers temps, les journalistes mode (moi, la première) se fendent d’articles de plus en plus « plats ». On n’arrête pas d’annoncer la fin de la didacture de l’escarpin, le retour d’une dégaine plus humaine, plus confortable, plus réaliste. Plus détox, quoi!

Et bien moi, je dis que l’EASY HAIR est à la tête ce que le retour de la chaussure plate est au pied: un plaidoyer pour la liberté, une vraie quête de simplicité. Il y a quelques saisons, il n’y en avait que pour les filles aux cheveux longs et lisses ou, au minimum, brushé. L’an dernier, dans un grand élan de générosité, les coiffeurs nous ont proposé l’alternative du carré. Mwais, bof. Pour se la jouer Karlie, pas moyen de zapper la case brushing. L’enfer vécu par les nulles en brosse ronde ne semblait pas prêt de se terminer.

Cet été, changement de ton. Celles qui – comme moi – veulent afficher un look garçonne, wild et easy peuvent dormir sur leurs deux oreilles bien dégagées. Ma grande révélation, je l’ai eue l’autre jour chez Alain Spaens (By Joseph), un Hair Consultant bruxellois qui m’a convaincue de me mettre… à la poudre. Stéph, ma co-blogueuse, avait la sienne. Maintenant, j’ai la mienne. Que j’avais déjà repérée dans les nouveaux produits du marché. Mais quant à l’utiliser pour de vrai…

Sur les conseils d’Alain, j’ai définitivement mis un terme à mes capilo-complexes. Maintenant, c’est: une bonne coupe, un peu de Powder Grip de Redken 03 sur la paume des mains, et basta. L’avantage, c’est que ça s’utilise aussi sur cheveux secs (donc tout le temps), c’est pas collant, ça donne du corps sans trop perturber votre tignasse et surtout c’est rigolo puisqu’il n’y a rien à faire. Trop moi, ça!

L’EASY HAIR 2014, c’est BATHROOM DETOX…

Parce que cette nouvelle ère du cheveu qui vit sa vie et qu'un tout petit pot de rien du tout suffit à dompter (quand c'est vraiment nécessaire), c'est, à mon sens, l'une des meilleures nouvelles de la saison. La fin de mon addiction à la poudre, c'est pas pour demain!

Portrait:  Alexander Van Buxhoeveden, KOLORPROD. Montage: Imaflux.

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.