J’ai recoupé

by Joseph, le salon de coiffure d'Alain Spaens - Dressing light

Quand j’ai envoyé un SMS à Marie pour lui dire que « j’avais recoupé » et qu’elle m’a demandé comment c’était, je lui ai répondu « C’est détox ».

Semaine dernière: cheveux raplaplas et informes, la tête qui vire à l’obsession capillaire. Le moment me semblait tout indiqué de pousser une pointe rue des Minimes*, où vient de déménager le hair consultant Alain Spaens (by Joseph).

Arrivée au salon, j’ai été tout de suite rassurée: l’endroit est no prise de tête** et j’avais déjà bien assez avec la mienne.

En matière de cheveux, j’ai l’esprit plutôt aventureux. Du long à l’ultracourt, du châtain au cuivré en passant par le blond platine, j’ai à peu près tout essayé. Et là, j’étais un peu à court d’idées, raison pour laquelle je venais consulter.

Alors, avec Alain Spaens, on a causé. Il a vite compris que le brushing et moi, on était pas trop copains et qu’il me fallait une coupe – pas trop longue, mais pas trop courte non plus – qui pouvait se coiffer à l’envers, à l’endroit, voire pas du tout.

Je l’ai laissé faire son œuvre (même pas peur), il a désépaissi ici, recoupé là et laissé ma mèche longue « parce que c’est trop mignon ». À mon retour, l’homme a trouvé que ça faisait « un peu années 20 ». Moi, j’attends toujours l’après-douche du lendemain pour me prononcer.

Résultat: j’aime bien ce côté un peu flou, un peu années folles. Ça me correspond plutôt bien. Mes cheveux vont pouvoir continuer à vivre leur vie et moi arrêter de me prendre la tête… pendant quelques semaines. :-)

by Joseph  - Stéphanie - Dressing light

 

*by Joseph, 25 rue des Minimes, 1000 Bruxelles
** on peut même acheter la déco. Moi, j’ai flashé sur les miroirs, les beaux miroirs…

 

Stéphanie Zawadzki

Stéphanie, 34 ans, journaliste, webmaster et geekette de charme. Une fana de web, de mode et de photographie en pleine phase de tri.

Comments are closed.