FROID aux yeux

IMG_20150219_220156

Vous avez déjà entendu parler  de la COLORIMETRIE? Avant, ce truc me faisait un peu rigoler. Parce que l’intitulé même du coaching (le test des saisons) me donne déjà envie de zapper. L’année dernière, j’avais déjà fait un semblant de tentative avec une « coach » qui m’avait classée (sans ménagement) dans la catégorie AUTOMNE. Et voilà que je devais, du coup, me mettre aux couleurs chaudes: ivoire, kaki, marron… Des couleurs que je n’ai pas dans mon dressing (ni dans ma trousse de make up) pour la simple et bonne raison que… je ne les aime pas. Mais alors pas du tout! La palette « balade en forêts », c’est pas ma came, je vous le dis.

Cette fois, changement de style. Place à la décontraction. Le salon où j’ai retesté le concept joue la carte du testing couleurs décalé. Du coup, je joue le jeu. Et je découvre que, contre toute attente, je suis pas automne (je me disais bien aussi), mais hiver. A moi le noir, le blanc, le gris argent, l’or blanc, le rouge, le rose glacé et toutes les couleurs FROIDES. Et là, forcément, j’adhère. Je me pschitte au passage un peu d’eau froide de Serge Lutens (histoire de rester dans le thème) et je respire enfin. Car comme me rappelle ma coach: « si on se connait un petit peu, on sait, instinctivement, ce qui nous va… »

La colorimétrie vue comme ça, c’est FASHION DETOX…

Parce que c'est fun, inspirant et que dans la foulée, je me suis offerte une petite patine froide sur ma coupe de garçonne. Parce que que ce court là, peu importe la saison, j'y tiens.

Le salon qui m’a intitiée à la colorimétrie, c’est FAUSTEIN, 51 Rue du Pot d’Or à Liège.

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.