Faim/fin de

fin-de-siecle

Je ne sais pas si c’est l’effet « fin de l’année », mais ces derniers jours, j’avais un peu perdu le fil de mes idées, de mes envies. Ce qui est plutôt rare, en fait. Alors, lundi, Steph, ma co-blogueuse, m’a invitée à manger un truc. On a apéroté au Monk, rue Sainte Catherine (top!). Puis, dans le même registre, on a poursuivi la soirée au Fin de Siècle, (rue des Chartreux,9).

Et j’ai passé un moment magnifique. Parce que j’ai accepté de lâcher prise (un tout petit peu). On a causé (vraiment de tout), bien mangé (merci Steph) et brainstormé au sujet du blog. Pour réaliser qu’on l’aimait vraiment beaucoup ce blog. Et qu’on espérait que c’était votre cas aussi. Qu’on avait envie de lui laisser vivre sa vie, au fur et à mesure de l’évolution de la nôtre.

Bref, une soirée sans prise de tête. Dans un lieu qui se prête à ce genre de parenthèses. Un peu comme la Brasserie Sauvenière à Liège, le Flamingo (rue de Laeken à Bruxelles), le Bar du Matin (à Bruxelles aussi)… Bref, des endroits (trop rares à mon goût) où les petites faims donnent envie de rester jusqu’à la fin (de la nuit).

Une pause dans un bar d’amis, c’est LIFE DETOX…

Parce que ça permet de prendre davantage conscience des gens, des choses, des lieux qu'on aime. Bref des trucs qui comptent vraiment

 

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.