Elle a fait une expo sur l’amour

IMG_0854

Je dis pas ça pour faire ma maligne. Genre: « je comprends super bien l’intention de l’artiste ». Non, c’est juste que son dernier accrochage en date (à voir à Chênée jusqu’au 6 juin 2014), la photographe Marine Dricot l’a baptisé « Je vais faire une expo sur l’amour ». Pendant 365 jours, elle a shooté des gens, des lieux, des gueules, des moments. Alors, évidemment, j’ai été conquise. Sinon, je n’aurais pas eu autant envie de vous inciter à aller le voir, ce calendrier plutôt bien envoyé.

Mais si je tiens à ce point à m’arrêter sur ces instanés, c’est aussi à cause du titre. Parce que moi, dès qu’on parle d’amour, je réponds présente. Bon, inutile de vous mentir sur la marchandise: c’est pas du David Hamilton, les photos de Marine Dricot. Et leur côté « vraie vie » pourrait en énerver certains. Mais il y a tellement de force dans certains visages et tellement de « nous » dans sa vieille cour de récré un peu abandonnée que j’ai vite commencé à me raconter des histoires dans ma petite tête.

Comme en amour, on se balade au milieu de toutes ces photos, puis on en choisit une en particulier. Moi, c’était celle-ci. Je sais pas trop pourquoi (comme quand on choisit un mec, en fait). Peut-être à cause du baiser, ou de la veste en jeans (j’avais la même à 15 ans et je viens de me racheter un modèle comme ça chez Zara)… Ce que je sais, en tous cas, c’est qu’elle raconte forcément une partie de MON histoire d’amour à moi.

Cette expo by Marine Dricot, elle est LOVE DETOX…

 »Parce

 

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.