Déjà accro à HOBO

balloon-bench

Hier, je vous expliquais pourquoi les soldes, finalement, c’était pas trop mon truc… C’est pas que je les boycotte à 100%. C’est juste que je me dis qu’avec tout ce que j’ai déjà dans mon dressing, je pourrais vraiment les zapper.  Conséquence: L’e-shop dont je vais vous parler ce matin ne fait pas de soldes. Parce que les pièces design, les vêtements, les bijoux, les fringues, les chaussures et le mobilier vendus sur The Hobo Society (un nouveau site lancé il y a moins d’un mois) ne s’inscrit pas dans le registre du « jetable après 6 mois ».

Conçu par Anne-Sophie Laignel (une Française installée en Belgique) et son compagnon Yann Farace Di Villaforesta, ce site est… comment dire…. carrément dément. J’ai craqué pour les trousses en kilim marocain cousues par un collectif de femmes handicapées, les capes en beau cachemire made in Népal, les robes en cuir italien dessinées par la Belge Olivia Hainaut, les sandales bijou assemblées à Capri…

La philosophie de cet e-shop, c’est de ne rien vendre dont l’origine soit un tant soit peu obscure ou qui soit périmable d’un point de vue style et …. surtout de nous obliger à regarder notre conso sous un angle nouveau. Acheter moins, mais acheter mieux. Et se dire qu’on n’a peut-etre pas besoin d’accumuler , sous prétexte que ce truc « nous faisait vraiment trop envie sur le moment ».  Quand on sait que les Européens (les Belges et les Français en tête) sont les premiers à rechigner devant le prix d’un truc fairetrade, sous prétexte qu’ils préfèrent acheter le double en moins cher, ça fait un peu cogiter, forcément..

THE HOBO SOCIETY,  c’est LIFE DETOX…

Parce que tout ce qui se vend sur cet e-shop est divinement choisi, qu'on adore leur slogan - World Wanderering Shoppers, ça me fait rêver- et que THE HOBO nous réapprend... à choisir. Le fromage ou le dessert? Le bracelet bleu ou le vert?

Photo: BALLON BENCH (designer Satoshi Itasaka), un petit rêve inaccessible (vu le prix) mais tellement poétique qu’il illustre parfaitement le concept de cet e-shop.

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.