Décalage immédiat (pour la planète OUI)

IMG_1440

Un salon du mariage, non… C’est une blague?

Pour moi, le salon du mariage est à l’amour ce que le salon des vacances est à mes envies d’escapade: le meilleur moyen de me donner envie de fuir (enfin, dans le second cas: de ne pas fuir, justement). C’est pas que je sois contre l’institution (au contraire). C’est juste que je trouve dommage que ce geste fort et plutôt moderne soit à ce point parasité par une série de conventions qui rendent l’affaire plouc, lourdingue et souvent pas très chic.

Heureusement, il parait que les choses changent et que le mariage en décalage est en passe de détrôner sa version meringuée. Bon, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit. Le mariage reste dans bon nombre de cas, une partie effrenée de surconso avec prise de tête et kitcheries à gogo. Et lorsque je me balade dans les allées d’un salon du OUI, j’ai une envie pressante de décamper vite fait, tellement je déteste voir ces couples remplir leur love caddie de trucs qu’ils considèrent – sur le moment – comme incontournables.

Ce week-end, j’ai fait un tour à LOVE IN LIEGE, un salon du mariage présenté comme décalé et new style. J’avoue: si j’y suis un peu allée à reculons, je ne regrette pas le déplacement. Ne serait-ce que parce que ce petit détour m’a confortée dans l’idée qu’il existe quelques artisans du « oui » qui ont de la suite dans les idées. Ou des idées pour la suite, c’est comme vous préférez. Ma jolie rencontre du jour? Mélanie Pierson, une fleuriste bruxelloise dont l’univers très poétique m’a plongée dans un bain victorien, british et super inspirant.

Le mariage new style, c’est LIFE DETOX…

Parce-que si, à partir d'aujourd'hui, on peut marier robe en tulle et paire de Nike (+ un perf'), faire la fête dans un grand loft vide ou une prairie, inviter 15 amis au lieu de 100, porter son alliance à droite (ou pas d'alliance du tout) improviser un barbecue et se passer de petits fours. Et si, en prime, une fée de la fleur sauvage s'en mêle, alors moi, je dis OUI. OUI. OUI.

 

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

1 Comment

  • juin 21, 2014

    Mélanie WildFlowerFairy

    Merci Marie pour ces très jolis mots sur mon travail! :) Chouette rencontre! A bientôt! Melanie