Dans la suite de…

IMG_1276

Il y a des gens – forcément extraordinaires – qui ont le chic pour laisser aux journalistes un souvenir tout à fait particulier. C’est le cas du parfumeur Serge Lutens que j’ai eu l’occasion de rencontrer pour la première fos, cette semaine. Et pas n’importe où. Dans une suite feutrée du Steinberger hotel, un lieu  qui lui va comme un gant.

La première chose qu’il m’ait dite en entrant dans la pièce, c’est qu’il sentait son parfum. Les quelques gouttes que j’avais laissées couler dans le creux de mon poignet remplissait la pièce. « Vous avez un peau qui déclare », m’a t-il lâché juste après. Un compliment dans la bouche d’un homme qui joue avec les mots aussi bien qu’avec les senteurs.

L’incendiaire, son nouvel opus, je l’aime autant que l’Eau Froide, mon premier vrai coup de coeur signé Serge Lutens. L’un est froid, cassant…une sorte de fluide glacial. L’autre est chaud, enveloppant, volupteux, dangereux. Là, je ne comprenais plus. Il fallait que je lui demande comment on pouvait aimer à ce point une chose et son contraire… Moi qui voudrais trouver LA fragrance. Celle qui me suivrait toute ma vie…

« Un peu comme la quête de l’homme idéal? » m’a t-il répondu. Ca, c’est comme qui dirait « se faire renvoyer sa question en plein visage. Car oui, il comprend les femmes, Serge Lutens. Il les connaît, les aime, les habille avec ce qu’il nomme « la chair de l’ombre », sa définition du parfum. L’Incendiaire est un nouvel exemple de  son talent. Un talent de biographe olfactif qui dissèque nos forces, nos faiblesses et s’y glisse en un pschitt. Moi, j’ai été troublée. Par ce début d’incendie sur mon bras. Par l’homme. Par l’artiste.

La collection des Parfums Serge Lutens (dont l’Incendiaire, premier opus de Section d’Or) est à découvrir chez Senteurs D’ailleurs à Bruxelles. 

Serge Lutens est parfumeur LIFE DETOX…

 »Parce

 

 

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.