C’est (pas) peanuts

index

Je finis de lire un article posté sur un blog mode à propos des trucs (mini jupe, print trop wild…)  qu’on ne devrait plus porter après 25 ans. En fait, tout ça est assez détox: se débarasser de tout ce qui n’est plus « de son âge » pour se recentrer sur de bons basiques.

Pour ce qui est de « faire le vide », ça roule. Je suis plutôt raccord avec le concept. Mon dressing est un work in progress. J’écrème super souvent. Je ne stocke pas. Je m’allège.  Pour ce qui est du recentrage, j’ai un peu plus de mal. Après des années passées en mode « dressing sérieux », je me lâche un peu.

Surtout quand je croise des pièces qui me racontent une histoire. Comme ces Vans Snoopy qui me rappellent mon premier sweater à messages. Je devais avoir genre 9 ans. C’était l’époque où je mangeais des gaufres aux abricots pour le petit-déj’ avant d’aller à l’école. L’époque où tout était possible, forcément.

Et dans le monde des Peanuts, tout l’est, justement. Snoopy, c’est le symbole-même de l’expression « sky’s the limit ». Quand Snoopy veut voler, il se plante une hélice entre les deux oreilles. Ben oui, il croit en lui Snoopy. Et rien que ça, c’est méga inspirant.

Les Vans SNOOPY, c’est FASHION DETOX…

 »Parce

Vault by Vans, Authentics, 70 euros (dans les boutiques Vans)

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.