Best PARR-TY in town

MP08-618x417

Ne me demandez pas pourquoi, mais je n’ai jamais été une fille genre groupie. Hormis les rares et précieuses interviews où je me retrouve en – comme on dit dans notre magnifique jargon journalistique-  1to1 avec une personne que j’admire, je suis plutôt du genre à ne pas trop savoir que dire pour exprimer mon admiration.

Ce mercredi, à la Maison Européenne de la Photographie (MEP), j’ai vu la très très chouette expo: PARIS THOUGH THE EYES OF MARTIN PARR. Depuis deux ans, à la demande de la MEP, le photographe (justement présent au musée pour une séance de dédicaces) a shooté la capitale en y promenant son oeil décalé et délicieusement british. L’oeil qui ne loupe rien.

Je ne sais pas trop si c’est parce que Mister Parr a démarré sa carrière l’année de ma naissance, mais je me retrouve totalement dans ses clichés colorés, réalistes et parfois féroces, « l’air de rien ». Ni le cirque de la Fashion Week, ni le tourisme de masse, ni les grandes manifestations qui ponctuent l’année parisienne n’ont échappé à son oeil ironique, amusé, mais… jamais méchant.

Mais revenons à cette fameuse séance de dédicaces: après avoir bredouillé un très très nul « I LOVE YOUR EYE » à Martin, j’ai fait signer mon petit bouquin et j’ai filé... Est-ce que je regrette mon manque d’esprit de répartie sur ce coup-là? Pas vraiment. Parce que, pour moi, la fête aux images ne faisait que commencer…

Martin PAAR à la MEP, c’est TRAVEL DETOX…

 »Parce-que

Jusqu’au 25 mai 2014, 5/7 rue de Fourcy – Paris 4e. www.mep-fr.org.

Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.