Ananas et peaceful days

Bensimon, printemps-éét 2015 - Peaceful days- Dressing light

Il fait gris, il fait moche – ceci n’est pas un post météo – tout ça me donne très envie de couleurs et de peps. D’une bonne dose de vitamines, quoi.

Rassurez-vous, ce n’est pas parce que je me remets au sport que je vais vous bassiner avec les bienfaits de l’ananas (fruit détox au demeurant). J’ai plutôt envie de vous parler de la sélection Home autour du monde de Bensimon où on le retrouve sous différentes formes cette saison: I want peaceful days.

Peaceful days… all I want for the moment. Et en même temps, j’ai quelques projets en gestation et une furieuse envie d’explorer de nouveaux horizons. Cette collection, c’est exactement ça: 3 thèmes, 3 rythmes différents, mais qui peuvent se conjuguer harmonieusement. Une collection qui invite au calme et à la sérénité tout en laissant place à la spontanéité et à l’audace – un élément profondément ancré dans l’ADN de Bensimon (le label de la tennis culte – non, il n’y a pas que la Stan Smith ou la Superstar, qui prend elle aussi des couleurs en ce moment – mais pas que).

Parce qu’on peut aimer le minimalisme scandinave et avoir envie d’une lampe ananas fluo ou d’un coussin mexicain (surtout s’il associe design actuel et confection artisanale et solidaire*). Aimer l’ici en rêvant d’ailleurs. Se poser sur son canapé, un bon bouquin à la main, sans pour autant se reposer en permanence sur ses lauriers.

À chacun(e) de mix-matcher, de la jouer safe ou de s’aventurer sur des terrains plus audacieux. De trouver son style, son rythme à soi, en quelque sorte. Car Bensimon, plus qu’une collection de prêt-à-porter et une sélection déco, c’est un way of lifeun peu comme Dressing light, au final ;-) . Un univers qui s’est construit à contre-courant, à coups d’audace et d’intuitions, et ça, c’est vraiment boostant.

Si vous avez besoin d’une bonne dose de peps ou d’optimisme, je ne saurais que trop vous conseiller une escale 70, rue de Namur à Bruxelles. Mais svp laissez-moi un ananas. Merci, bisous.

 

*coussins issus d’une collaboration entre designers français et tisserandes mexicaines, initiative de l’association El Camino de los altos, et vendus au profit de celle-ci.

Stéphanie Zawadzki

Stéphanie, 34 ans, journaliste, webmaster et geekette de charme. Une fana de web, de mode et de photographie en pleine phase de tri.

Comments are closed.