40: un chiffre DETOX

DSC_0672

Ce jeudi, j’ai 40 ans. Si je réfléchis bien, c’est un peu flippant. Si je réfléchis pas, c’est franchement top CAR:

1. Je peux encore porter des casquettes de chat (Maison Michel, tout de même) et assumer à fond.

2. Enfiler de la fausse fourrure tricolore. Même pas peur de faire too much. Ma devise: m’habiller sans trop réfléchir. Après tout, c’est que de la mode.

3. Craquer pour des sweaters un peu destroy (comme ce SUCK my Cream de Superpieceofchic) et faire comme si je ne comprenais pas vraiment le message.

4. Me balader avec ma mère rue Saint-Honoré et la voir acheter des Nike à fleurs.  Si c’est ça vieillir, je signe à deux mains.

5. Monter à l’étage (de chez Colette, donc) et m’enflammer pour une expo trop dingue d’un artiste (Bob Melet) que je ne connaissais pas jusque-là.

6. Refuser qu’on m’appelle Madame. Sauf quand ce sont mes étudiants qui le font. Et adorer passer, d’un coup, de journaliste à prof… Plusieurs vies, c’est plus de fun.

7. Jurer de ne plus couper mes cheveux trop courts (et le faire tout de même). Bref, faire tout le contraire de ce que je pense, sans arrêt.

8. Voyager dans ma tête, dans les airs, sur les rails, dans l’eau et dans mon lit. Très près et très loin. Le plus souvent possible.

9. Filer à la TEFAF ce soir (l’une des foires d’art les plus dingues du monde) et rêver à ma future galerie (ouverture prévue ce printemps). Fantasmer en couleurs, donc.

10. Ne rien regretter. Et surtout pas mes amours. Parce que finalement, on vit aussi (surtout) pour ça, non?

11. Rebondir sur les voeux de ma copine Ariane qui me souhaite: « des amies toujours et encore plus dingues ». L’un de mes plus beaux cadeaux d’annif, plus que probablement.

12. Mixer des baskets roses et un sac Delvaux. Et trouver ça juste parfait pour « une femme de mon âge ».

13. Ne pas mentir son mon âge. Sauf quand ça m’arrange vraiment.

14. Trouver les (autres) gens de 40 ans super vieux. C’est une blague ;-)

15. Boire plus. De champagne.

16. Boire moins. Sauf les paroles des gens fascinants.

17. Aller au théâtre, en sortir et dire: « c’était le truc le plus beau que j’ai vu de toute ma vie ».

18. Me dire que les chaussures plates, c’est plus chic. Et craquer pour des escaprins de 10

19. Décider de m’habiller enfin en femme, mais enfiler des sneakers sous ma jupe de fille.

20. Acheter enfin cette grande table d’hôtes et inviter assez de gens pour la remplir.

21. Etre suprise. Surprendre. Tous les jours.

22. Conserver une plante plus de 6 mois et en conclure que j’ai enfin la main verte (la maturité peut-être).

23. Changer de métier: devenir galeriste, acheteuse ou styliste. Pour un jour ou pour la vie.

24. Danser. Longtemps.

25. Nager. A contre-courant.

26. Penser. Plus ou moins loin que le bout de mon nez.

27. Ne manger que les croutes du pain.

28. Croire à Saint-Nicolas (juste pour les cadeaux).

29. Découvrir que j’aime le bleu. Ou le vert. Ou pas.

30. Fuir le jus DETOX et décréter que le Bordeaux le remplace.

31. Visiter Miami pendant Art Basel et Venise pendant la Biennale. Et y rester.

32. Pleurer pour rien. Dans l’espoir d’un bisou.

33. Faire la fête sans raison. Ou avec. Mais faire la fête.

34. M’écouter à la radio. Et me dire que j’en ferais bien mon deuxième métier.

35. Emmener ma mère partout. Maintenant qu’elle a des Nike, ça le fait.

36. Planifier un trip presse à Paris arty en mars, un autre à Barcelone en mai. Ne pas défaire ma valise entre les deux.

37. Poursuivre mon trip fashion en mode Que Du Belge. Et donner envie aux autres d’en faire autant.

38. Rencontrer des créateurs passionnés et inspirants. Encore plus. Et partager mon enthousiasme avec vous. Tout le temps.

39. Danser un slow. Ou deux, tiens. Ben quoi?

40. Jurer que je vais freiner mes achats chez Filles a Papa. Et craquer pour une chemise en denim MEGY. Ah ben, justement, c’est mon annif aujourd’hui.

Avoir 40 ans, c’est LIFE DETOX…

Parce que maintenant, je sais. Je sais que rien n'écrit. Que tout avance, que tout change. Et qu'au final, il suffit de rien pour oublier l'âge qu'on a. Ou pas.
Marie Honnay

40 ans (et oui), écrit et se passionne pour à peu près tout (à condition que vous lui expliquiez gentiment). Elle aime aussi l’idée de s’alléger en beauté et de se libérer de tout ce qui est formaté.

Comments are closed.